marie-hélène le ny

Portraits Vermeils

 photographiste




 Dans l'esprit des portraits de familles réalisés en 1992, et poursuivant un travail sur la mémoire et la transmission entre les générations ou les individus, j'ai eu envie de faire une série de portrais "d'anciens" du 13e. Je me suis installée dans le parc de Choisy où je leur ai proposé de venir accompagnés de leurs enfants et petits-enfants.

La notion de famille a rétréci en occident et les liens se sont distendus - voire rompus - entre les générations qui se côtoient moins que par le passé quand elles vivaient ensemble. Parfois isolées les unes des autres, chaque classe d'âge semble vivre dans un monde différent, et la communication entre les groupes rendue difficile ou inutile.

La vie n'apparaît plus comme un continuum où les individus ont la possibilité de s'enrichir les uns les autres de leurs différences et de leurs expériences, mais comme une suite d'étapes à franchir où les interactions ne sont possibles qu'entre membres du même groupe, sortis du même moule !

Les candidats se sont succédés joyeusement tout au long de la manifesation, de nombreux partents m'ont aussi sollicitée pour un portrait avec leur(s) enfant(s). J'accédais volontiers à leur demande, pour peu que le banc soit libre - mesurant en creux l'importance de la photo de famille.

J'ai travaillé avec une chambre folding 4 x 5 inches en utilisant du polaroid à négatif récupérable afin de pouvoir exposer les portraits au fur et à mesure de leur réalisation lors de cette manifestation.


voir la série