Marie-Hélène Le Ny

[No] Mater
2012

 photographe


 

 

Mémoire(s) / [No]Mater

Ready made...ou presque !

Comment un objet banal soustrait à son usage premier peut-il changer
de statut en étant exposé dans un musée ?
Pourquoi ces poupées auxquelles on ne prête guère attention dans une chambre d'enfant ou un vide-grenier nous apostrophent-elle de leurs regards fixes et candides lorsqu'elles prennent place sur un socle ou dans une vitrine ?

Invitée par l'association I.N.T.E.R.V.A.L.L.E.S à participer à l'exposition collective mémoire(s) pour laquelle nous devions questionner la mémoire culturelle à partir de la collection du musée de Crépy-en-Valois, j'ai souhaité poursuivre mon travail sur le sort des femmes aujourd'hui. Je me suis donc penchée sur la production et la transmission des rôles féminins, la fabrication des stéréotypes et des balises posées dans l'imaginaire collectif, le plus souvent liées à la maitrise et à la conformation du corps des femmes - que ce soit dans la tradition chrétienne ou à notre époque qui tend à marchandiser chaque instant de nos vies.

Pendant des siècles, Madones, vierges martyres ou pécheresses repenties ont inspiré la peinture et la statuaire - toute l'imagerie qui a contribué à la diffusion de la religion chrétienne et à l'adoption de ses valeurs en Europe. Depuis une cinquantaine d'années, d'autres modèles sont imposés aux filles par la société de consommation dans laquelle l'individu prime sur le groupe et le plaisir immédiat sur le salut de l'âme, l'exercice de la vertu ou de l'intelligence...

La confrontation de ces deux univers dans un même lieu les prive de leur apparente "neutralité bienveillante" en nous ouvrant un champ de questionnement sur les outils et modèles de construction identitaire proposés aux femmes, qu'elles soient mères ou pas... En effet, je me suis particulièrement intéressée à la manière dont est vécue et ressentie la non-maternité par les femmes concernées, brodant leurs mots sur les vêtements de poupées recueillies ici et là. Omnisprésente dans les boutiques d'occasion, je me suis également penchée sur la prolifération du modèle de la "poupée mannequin" qui colonise aujourd'hui l'imaginaire des petites filles du monde entier avec un nouvel idéal de beauté et de mode de vie matérialiste. Dans la longue liste des activités de cette poupée, ni spiritualité ni philosophie au programme...