marie-hélène le ny

  Infinités plurielles

 photographiste





 

« J'ai choisi la physique du solide et des milieux condensés parce que je voulais travailler sur des systèmes visibles et manipulables. Il y avait une grande école de physique de la matière condensée à Orsay où j'ai eu la chance d'avoir des professeurs tout à fait extraordinaires. Intéressée par les propriétés magnétiques des solides, j'ai effectué mes recherches à l'Institut d'électronique fondamentale, d'abord sur des matériaux magnétiques à une dimension puis sur les verres de spin. Mon dernier sujet de recherche concernait les couches magnétiques ultra minces - deux ou trois plans atomiques. Ces couches ont des propriétés extraordinaires qui ont débouché sur des applications remarquables : La magnétorésistance géante, largement étudiée au plan mondial, a conduit à de nouvelles têtes de lecture pour les disques durs d'ordinateurs, permettant une augmentation considérable de leurs capacités. Elle a valu le Prix Nobel de Physique au Professeur Albert Fert en 2007

 

La transmission des connaissances aux jeunes générations fait partie intégrante du travail du scientifique et j'ai beaucoup aimé cette fonction d'enseignante chercheuse. Ces métiers sont passionnants parce qu'ils exigent curiosité et rigueur et que sur un sujet donné, à un moment donné, les scientifiques du monde entier avancent tous ensemble. On a l'occasion, via les congrès, les réunions de travail, de discuter avec tous ses collègues au plan international et c'est absolument fabuleux de confronter ses idées avec celles des autres, de réfléchir aux applications, à la diffusion des connaissances, à l'expertise scientifique - j'ai beaucoup travaillé comme experte à la Commission européenne. J'ai dirigé mon laboratoire, un laboratoire de 200 personnes, pendant sept ans, avant de prendre la direction de l'École Normale Supérieure de Cachan qui offrait une multiplicité de
disciplines. Ma carrière m'a vraiment procuré un grand épanouissement ! »

Claire Dupas-Haeberlin
Professeure émérite des Universités, École Normale Supérieure de Cachan

précédente


 suivante


 Sortie