marie-hélène le ny

  Infinités plurielles

 photographiste







«
J'ai eu la chance de travailler sur les abysses, avec une équipe italienne, après avoir étudié la biologie marine. J'ai fait ma première campagne océanographique en 2003, c'était magnifique d'être au milieu de l'océan et de voir les instruments plonger au fond de la mer avec des petits robots automatiques pilotés du bateau, qui nous donnaient la chance absolue de voir ce que personne n'avait jamais vu. Ils prélèvent des sédiments et des éléments que nous étudions ensuite. Les abysses sont les fonds océaniques de grandes profondeurs, là où il n'y a plus de lumière - donc pas de photosynthèse. A ces profondeurs la pression est énorme et les animaux doivent s'adapter pour vivre dans ces conditions extrêmement inhospitalières. Pour l'essentiel, les abysses restent encore à comprendre. On en sait plus sur la surface de la lune que sur les grands fonds marins presque inaccessibles aux humains et chaque mission d'exploration apporte des découvertes passionnantes.

 

La méiofaune est un monde microscopique, ce sont des animaux qui vivent dans l'eau. Ils mesurent entre 20 micromètres et un millimètre. J'ai couplé ma passion pour la mer avec l'étude de ceux qui vivent dans les grains de sable des environnements profonds. Proies des animaux plus grands et impactés par les contaminants, ils sont très importants pour la biodiversité mais encore mal connus. Je m'intéresse en particulier aux nématodes, présents du fond des mers aux sommets des montagnes, c'est le groupe dominant en milieu marin, une espèce de vers très résistants qu'on trouve parfois à proximité des volcans sous-marins, dans des conditions très hostiles. Ils ont dû apparaître peu après l'origine de la vie sur notre planète. Avec une bourse LabexMer, j'étudie la colonisation de la méiofaune dans les abysses au sein d'une équipe de l'Ifremer de Brest. Nous recherchons, entre autres choses, s'il y a des protéines ou des antibiotiques dans leur secrétions. »

Daniela Zeppilli
Post-doctorante d'excellence en science de la mer, LabexMer, Ifremer


précédente


 suivante


 Sortie